Jury des longs métrages

 

Idrissa Ouédraogo (Président jury)

Réalisateur, producteur, scénariste et acteur burkinabé

Lauréat de l’Institut africain d’études cinématographiques de Ouagadougou et de l’Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC) en France, où il obtient un DEA de cinéma, Idrissa Ouédraogo est un réalisateur, producteur, scénariste et acteur burkinabè très reconnu.

  Il tourne plusieurs courts métrages qu’il qualifie de « documentaires fictions ». On peut citer, entre autres, Poko (1981), Les Ecuelles (1983), Les Funérailles du Larle Naaba (1984), Issa le tisserand (1984), Ouaga deux roues (1985), et aussi plusieurs longs métrages dont : Tilai (la loi) qui a remporté le Grand prix du jury à Cannes en 1990 et le grand prix à Ouagadougou.

  Il a reçu plusieurs distinctions honorifiques dont le titre de Commandeur de l’Ordre national burkinabè et Chevalier de l’Ordre des arts et des lettres françaises.

Morad ait Habbouche

Réalisateur des séries TV et téléfilms

  Après l'école de journalisme de Bordeaux en 1987, il devient grand reporter pour France 3.  Bosnie, Kosovo, Afghanistan, Somalie, Congo... Son travail lui vaut moult récompenses, dont le prix Bayeux des correspondants de guerre, et une conscience nouvelle. Partout, ça flambe. Et pourtant rien ne change. La routine de l'horreur finit par lasser le petit écran.

Conscient des répercussions du changement climatique, Il quitte le service public et crée « Elle est pas belle la vie », C’est comme cela qu’elle est née, la collection « Sale temps pour la planète », désormais revendue dans soixante pays. Quarante pays visités.

Chkiri brahim

Réalisateur, producteur

  Né à Inezgane en 1969, Brahim Chkiri a immigré, à l’âge de 6 ans, en Belgique. Il termine ses études universitaires en sociologie à l’Université Libre de Bruxelles. Pendant de nombreuses années, Chkiri œuvre en tant que travailleur social au sein de diverses institutions belges, parallèlement il réalise et produit un certain nombre de documentaires ainsi que des courts métrages.

  Il décide ensuite de rentrer au Maroc pour réaliser des long-métrages pour le cinéma, des documentaires et des séries télévisées.

Thomas Gilou

Réalisateur, scénariste

 Né en 1955 à Boulogne-Billancourt, le réalisateur et scénariste français Thomas Gilou obtient son premier succès en 1986 avec son premier long métrage Black Mic-Mac, qui remporte le césar du meilleur espoir masculin. Il tourne ensuite Raï, en 1995 qui remporte le Léopard d'or au festival international de Locarno. En 1997, il réalise « La Vérité si je mens! » qui remporte un succès inattendu avec plus de cinq millions d'entrées en France. En 1999, il revient avec « Chili con carne », Deux ans plus tard, il réalise « La Vérité si je mens ! 2 », qui obtient, comme le premier opus, un grand succès public et critique avec huit millions de spectateurs. Il réunit Gérard Depardieu et Nathalie Baye pour la comédie Michou d'Auber. Après, il réalise « La Vérité si je mens ! 3 » qui a marqué l’histoire du cinéma français.

SAÏDA JAWAD

Actrice - Scénariste

  Née dans le nord de la France, elle y joue de nombreuses pièces. Au cinéma, elle trouve ses premiers rôles dans  « Les Casablancais »  d’Abdelkader Lagtaâ et « Chemin de traverse » de Malika Tenfiche, Sur  le petit écran, elle participe à plusieurs séries et téléfilms dont Avocats et associés, Boulevard du Palais, La Crim’,  Duelle,   Le   Juge   est   une   femme,  Diane, femme   flic,  Fargas, L’Internat, Falco, Disparue...

  Saïda Jawad développe divers projets pour le cinéma et la télévision. Elle est notamment la scénariste et l’interprète principale de  Tout est bon dans le cochon, réalisé par David Delrieux, récompensé au Festival du Film de Télévision de Luchon et nommé aux globes de cristal.

Jury des courts métrages

Mustapha Madmoune (Le président du jury)

Réalisateur

Titulaire d’un Diplôme des études approfondies et d’un 3ème cycle en cinéma et télévision de l’université de Paris Sorbonne Nouvelle, il est scénariste et réalisateur de plusieurs courts métrages dont: Le temps d’un regard, Le Car wash, Au bout du rêve.

 Réalisateur de films documentaires: 20 ans après la marche verte, Ahaydouss,

Omar Esseyed et Nss El Ghiwane,1200 ans de Fès, et de plusieurs événements télévisés.

  Madmoun a reçu plusieurs prix et distinctions pour ses émissions télévisées notamment le prix marocain Jamour et le prix de la meilleure émission débat au festival international des télévisions arabes au Caire.

  Il est aussi un acteur dynamique de la société civile. Il est cofondateur et vice-président de la Chambre Marocaine des Réalisateurs TV 1998-2005, président de l’association « La Voix Citoyenne », et Vice-président du forum Cinéma et culture.

  Il est aussi le Co-concepteur et réalisateur de la très populaire émission Sabahyat 2M et l’émission Kif Alhal de même qu’il est en phase de préparation du téléfilm «le village oublié».

Souad Amidou

Actrice - Réalisatrice

 Actrice de théâtre de télévision et de cinéma, réalisatrice et scénariste. Souad Amidou a fait ses débuts à l'écran auprès de son père dans le court métrage « Le thé à la menthe » en 1963. Elle est ensuite choisie par Claude Lelouch pour jouer dans « Un homme et une femme » en 1966, après sa formation en théâtre et dès le début des années 1980, elle s’est faite remarquée pour ses rôles dans le cinéma et la télévision notamment en jouant dans « Le Grand frère » de Francis Girodqui qui lui permet une nomination pour le César du meilleur espoir féminin. En 2009, elle réalise son premier court métrage « Camille et Jamila », avant d’enchainer par «  Rendez-vous avec Ninette », qui a obtenu le Prix Cinéma Jeune au festival de Grenoble. Souad Amidou a été décorée en 2008: Chevalier de la Légion d'honneur.

Bouchra Ahrich

Actrice

Actrice, professeure d’enseignement artistique, directrice de théâtre Al Mansour à Rabat, Bouhra Ahriche est diplômée d'études supérieures spécialisées (DESS) en management et développement culturel. Artiste très populaire au théâtre, à la télévision et au cinéma, elle a su briller au cours de sa carrière qui dure depuis deux décennies. Elle passe avec Brio du cinéma à la télévision et sur les planches. Ahriche a obtenu le Prix de la meilleure interprétation féminine au festival national de théâtre professionnel et plusieurs hommages dans des festivals de théâtre et de cinéma dont le festival international du film de  femmes de Salé.

Vidéos du Festival

Mustapha El Khalfi, ex ministre de la Communication :

"La fermeture des salles de cinéma, un problème qui préoccupe tout le monde"
Lire l'article

13 ans de Festival en images

Présidence des éditions précédentes

Découvrez l'histoire du Festival Agadir "Cinéma et Migrations" à travers les différentes éditions